Le jeudi 11 avril 2024, le Consorzio Tutela Vini Oltrepò Pavese a participé aux travaux du projet  » Dimore e borghi  » dans un espace dédié à la valorisation des Dénominations, organisé à Ponte Nizza, avec une rencontre avec un groupe de journalistes et la dégustation de trois types des 6 vins DOC et DOCG du territoire.

Le directeur du Consorzio, Carlo Veronese, a décrit le territoire des Dénominations à travers une dégustation de l’Oltrepò Pavese Metodo Classico DOCG, le vin mousseux issu du Pinot Nero, l’orgueil de cette terre historiquement dédiée à la méthode champenoise, de la Bonarda dell’Oltrepò Pavese DOC (issue de la Croatina, cépage historique et autochtone de la région) et le Buttafuoco dans la version « Storico » qui représente le Doc du même nom, pour un type de vin rouge important, récompensé et valorisé par un club vertueux (le Club del Buttafuoco Storico) dont l’histoire est passionnante.

La rencontre avec la presse, à laquelle participait également Giorgio Allegrini, vice-président de la Route des vins et des saveurs de l’Oltrepò Pavese, a été marquée par la présence de Luciana Rota, responsable de la communication du CONSORZIO TUTELA vini OLTREPÒ, qui a évoqué quelques anecdotes et récits de la région, comme la Route du Riesling qui se déroule au cœur de l’Oltrepò Pavese, comme les collines à boire et à manger de la région de Bonarda, presque à la frontière avec l’Émilie, terrain d’entraînement des cyclistes et terre de cyclotourisme de plus en plus fréquentée par les voyageurs à deux roues et les événements dédiés au monde du vélo, pour les experts comme pour les touristes.

IMG 0324

Le groupe de journalistes participant à cette visite de presse organisée par trois GAL lombards (Oltrepò Pavese, Risorsa Lomellina et Terre del Po) a ainsi pu en apprendre davantage sur la valeur des appellations de cette importante région viticole de Lombardie, qui croît d’année en année grâce à l’essor de l’œnotourisme. Le projet Dimore e Borghi (Maisons et Villages), à la découverte des territoires de l’arrière-pays lombard, a fourni des statistiques intéressantes qui donnent une image surprenante d’une région provinciale qui a des traditions, une culture et une mémoire à raconter, une région immergée dans le vert d’une nature utilisable et accueillante, où la qualité de la vie inclut le concept de bien-être. Valoriser les trois territoires lombards en termes d’habitat et de tourisme est l’objectif de ce projet développé par les GAL lombards et financé par la mesure 19, opération 19.3.01 du PDR, programmation 2014-2020. Le Green Lifestyle tour, à vélo (et autrement) pour découvrir une nouvelle qualité de vie dans les provinces de Pavie, Crémone et Mantoue, a également permis de découvrir des produits locaux typiques. Augmenter la connaissance des territoires avec une campagne de promotion touristique pour raconter et faire vivre l’accueil et la jouissance verte, lente et durable des trois territoires est la base de cette opération, qui a également fourni des données intéressantes sur le développement de l’œnotourisme en Oltrepò.

En effet, une enquête empirique réalisée par la Maison européenne Ambrosetti, à la demande des trois GAL lombards, auprès d’un échantillon statistiquement très représentatif de la population de l’aire métropolitaine milanaise (environ 500 personnes) a montré que trois personnes interrogées sur quatre avaient visité l’Oltrepò Pavese au moins une fois et qu’il s’agissait de la zone la plus visitée et la mieux connue par les personnes interrogées. Environ la moitié de l’échantillon analysé associe la région d’Oltrepadano à la production de vin, 45% à l’offre gastronomique et 31% au patrimoine historique et artistique. Environ 75,3 % des personnes interrogées déclarent fréquenter l’Oltrepò Pavese comme destination pour les week-ends et les loisirs, et seulement 20 % comme destination pour les visites et les vacances tout au long de l’année. Parmi les territoires étudiés, l’Oltrepò Pavese est le lieu de vie le plus sélectionné.